Rechercher

SE CONNECTER À SON ÉNERGIE MASCULINE


Chers amies, amis et élèves,


Nous poursuivons cette semaine notre chemin de découverte des forces yin et yang en prenant contact avec notre énergie masculine. Pour mémoire, « on différencie l’énergie cosmique, qui vient du ciel en pénétrant par le sommet de la tête, et descend dans le corps le long des méridiens solaires (yang) de l’énergie tellurique, qui vient de la terre, en pénétrant par les plantes des pieds, et monte dans le corps, le long des méridiens lunaires (yin) »[1]. Comme vous l’aurez compris par votre pratique et en répondant aux questions proposées dans l’article dernier, parmi les caractéristiques principales véhiculées par l’archétype yin (féminin), nous retrouvons :


· Les éléments eau / terre.

· L’enracinement.

· La lenteur.

· La réceptivité.

· Le repos.

· L’intégration.

· La douceur.

· L’empathie.

· Les émotions.

· Le plaisir.

· L’abondance.

· La fécondité.

· …


Nous passons maintenant à l’exploration de l’archétype du masculin sacré, de la force yang qui régit, dans une danse éternelle avec la force yin, féminine, l’Univers tout entier, comme le fameux symbole taoïste nous enseigne. Dans notre ciel du mois de février et de mars, les deux planètes Mars et Vénus sont en conjonction. C’est ce qu’en astrologie on appelle ‘le mariage sacré’. Les deux forces masculines et féminines sont sublimée dans leur union.


« Mars (Arès en grec) est fils de Zeus et Héra, et appartient à la génération des douze grands dieux de l’Olympe. C’est le Dieu de la Guerre et de la Lutte, son aspect est brutal, son comportement violent et agressif, il aime le carnage et les batailles. Mais il véhicule également l’énergie du sexe qui pénètre, la force yang par excellence. Ses amours avec les mortelles sont nombreuses, car, en dépit de son caractère barbare, le dieu n’est pas dénué de beauté, mûre et virile. Parmi les immortelles, seule Aphrodite (Vénus) conçut un fol amour pour Arès, qui symbolisait dans toute sa puissance la force passionnelle et sensuelle »[2].


En astrologie occidentale, Mars véhicule le principe de la force qui nous fait aller vers l’objet du désir. C’est la manière dont nous nous affirmons et dont nous exprimons notre désir. C’est notre force vitale, c’est le niveau de notre énergie, ce sont les muscles et leur fermeté. Quand nous sommes pleins de vie, d’énergie, nous nous sentons forts et fortes. C’est aussi la sexualité qui pénètre. Et, enfin, c’est l’archétype du guerrier. La force vitale (et/ou sexuelle) non canalisée, peuvent devenir destructrices. C’est le cas d’un guerrier jeune, inexpérimenté, non initié. Mais, lorsque nous arrivons à connaître, accueillir et canaliser cette force si puissante, c’est grâce à elle que nous pouvons aller de l’avant et œuvrer pour matérialiser notre désir.


La pratique de cette semaine nous propose de nous connecter avec cette force yang, cette force vitale, de l’activer et la faire circuler dans notre corps. Nous allons explorer les différentes postures de guerrier proposées en yoga, et prendre le temps d’observer ce que ces postures et les ressentis de notre corps nous apprennent sur cet archétype du masculin sacré, si indispensable à notre bien-être et réalisation. Vous trouverez le lien à la vidéo ci-dessous. N’hésitez pas à me faire part de vos expériences. Prenez le temps d’observer les sensations dans le corps sans préjugés, et notez-le si ça vous parle.





Pour participer aux cours en présentiel, je vous invite à explorer la page Nos Services sur notre site. J’ai le plaisir aussi de vous annoncer le prochain atelier de yoga sur l'énergie de printemps, qui aura lieu à la Maison Gaïa à Meythet, près d’Annecy, un espace spécialement conçu pour les femmes de toute âge. Je vous laisse aller explorer leur site ici. Pour plus de renseignements sur les dates des ateliers et leur contenu, rendez-vous ici, à la page Nos Services. Pour les inscriptions, je vous invite à m’écrire directement à info@hyksoslife.com ou à vous inscrire sur le site. Les places sont limitées.


Nous nous retrouvons prochainement pour une pratique d’harmonisation de notre force yin et de notre force yang. Entre temps, je vous souhaite une semaine pleine d’entrain, d’action, de confiance et de chaleur martienne (bien canalisée). À très bientôt sur le tapis.


Namasté.

Laura

[1] Martine Texier, L’attente sacrée, Yoga, Maternité, Naissance, éditions Le Souffle d’Or, p. 46. [2] Félix Guirand, Joël Schmidt, Mythes et Mythologies, La Rousse, p. 617.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout