Rechercher

SOLSTICE D’ÉTÉ EN YOGA

Chers amies, amis et élèves,


Nous avons franchi cette semaine le seuil du solstice d’été. Il s'est produit le 21 juin à 11h13. C’est le moment de l’année où les rayons du soleil touchent la terre avec l’angle le plus incliné. Le solstice de juin c’est le moment de l’année où le jour est le plus long. Après cette date, les journées vont commencer petit à petit à se raccourcir à nouveau, et l’énergie à descendre. Mais, pendant quelques jours, l’énergie de la lumière solaire est au plus haut, nous pouvons en profiter pour nous en imprégner, faire le plein pour les mois à venir. C’est pour ça que, dans certains endroits du globe, on pratique un nombre précis de salutations au soleil (surya namaskara), souvent 108, le jour du solstice.


Cette semaine, la nuit du jeudi 23 au vendredi 24 juin, c’est aussi traditionnellement la fête de la Saint Jean, qui est en réalité une fête païenne liée au culte du Soleil et aux cycles de l’agriculture, pendant laquelle on allumait des feux aux croisées des chemins pour se protéger des mauvaises influences et pour ‘conserver’ cette lumière solaire, avant que cette lumière même commence à diminuer à nouveau. On cueillait aussi certaines herbes aux propriétés magiques, protectrices et guérisseuses et on les exposait à la fumée de ces feux. L’église a essayé de supprimer cette fête païenne mais les gens y étaient tellement attachés que ça s’est finalement transformée en ‘fête de la Saint Jean’, qui n’est qu’un calque d’une tradition plus ancienne, comme bien souvent c’est le cas dans le calendrier chrétien officiel.


En tous les cas, le principe est le même. On essaye de garder la lumière du soleil, de s’en remplir, pour qu’elle puisse d’un côté nous purifier (valeur purificatrice du feu) et de l’autre nous protéger et nous accompagner quand les nuits vont devenir plus longues et plus sombres. Nous essayons alors d’intérioriser le feu extérieur, pour qu’il devienne la flamme interne qui nous guide quand la nuit est la plus sombre, dans cet éternel cycle de la vie fait de yin et de yang, d’ombre et lumière, de féminin et de masculin. Alors, profitons de cette semaine pour nous connecter à cette puissante énergie solaire, pleine et féconde, et la faire nôtre. Je vous propose une séance dans laquelle nous allons pratiquer Surya Namaskara (salutation au soleil), pour ensuite intégrer cette énergie en conscience dans l’espace du cœur.





Le Soleil, c’est le centre, le ‘cœur’ de notre système solaire, la source de Vie, selon différentes cultures. C’est une énergie extravertie, dynamique, qui parle de l’affirmation de notre vraie nature, de manière authentique. Notre propre Soleil est symboliquement ce que l’on est intérieurement, avec le plus de vérité, de clarté possible. C’est la partie authentique de notre être, qui demande à être exprimée, qui demande à rayonner. Alors, l’invitation pour cette pratique et pour ce solstice est aussi de placer une intention d’authenticité, d’entrer en contact avec notre propre vérité et oser la manifester dans le monde dans sa pure essence, sans se soucier de l’approbation des autres. Il s’agit d’oser être soi-même, dans la joie d’être soi.


  • Qu’est-ce que je désire ?

  • Qu’est-ce qui me donne de la joie dans la vie ?

  • Qu’est-ce qui me rend triste dans ma vie ?

  • Qu’est-ce que je devrais changer, ou qu’est-ce qui devrait changer dans ma vie pour que je puisse être davantage dans la joie de vivre

  • Qu’est-ce que je peux faire matériellement pour pouvoir réaliser cette transformation ? Qu’est-ce qui m’empêche de le faire ?

  • Qu’est-ce que je n’ose pas faire dans ma vie, quelque chose dont j’ai envie, par peur d’être jugé(e), abandonné(e), rejeté(e) ? Qu’est-ce qui se passerait, concrètement, si je m’octroyais le droit de réaliser ou être cette chose ?


Un autre conseil pour profiter de cette belle énergie d’été, c’est de prendre le temps d’aller faire des activités en plein air, marcher dans la nature, se connecter à l’eau aussi, pour équilibrer la puissance du ‘feu’. Prendre le temps de contempler la lumière du Soleil se déployer dans toutes ses manifestations. Essayer d’intégrer sa force créatrice, mais aussi de prendre contact avec sa force destructrice. Et essayer d’observer à l’intérieur de soi comment cette énergie créatrice et destructrice peut se manifester : symboliquement, qu’est-ce qui se passe en moi, quand il y a trop de ‘feu’, trop d’égo, trop d’émotions réprimées, trop de choses que je n’ose pas faire ? Prendre le temps d’observer ses zones d’insécurité, de fragilité et de frustration, pour essayer de les accueillir, les écouter, les soigner, les libérer, toujours dans ce même but d’apprendre à oser être soi-même et non pas la version de soi que l’on pense être la plus convenable, la plus acceptable.


Alors, pour cette semaine je vous souhaite un bon ‘bain de soleil’ en pratique, avec beaucoup de joie, de fête, et de belles rencontres estivales authentiques.


Namasté

Laura



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout